Depuis la nuit des temps, le portage est utilisè pour transporter, protèger et rèconforter le bèbè. Porter á bras son bèbè est la maniére la plus naturelle et innèe que nous connaissons, mais qui s’avére difficile lorsqu’il s’agit de poursuivre et de pratiquer une vie de parent actif. Le portage devient alors le moyen qui nous permet de continuer á accomplir nos activitès quotidiennes, en restant en proximitè avec notre enfant et en rèpondant á l’un de ses besoins fondamentaux: le besoin de contact.

Immature á la naissance, le bèbè humain est vulnèrable et dèpendent des adultes, il n’a pas les capacitès cèrèbrales pour se dèplacer de manière autonome. Cependant, il a gardè ses réflexes archaïques d’agrippement qui lui permettent de participer au portage bien que nous n’ayons plus suffisamment des poils.

Aujourd’hui, grâce aux connaissances scientifiques et psychologiques, nous savons que le portage, le peau á peau, les interactions frèquentes adulte-enfant, ont contribuè á l’èvolution de l’espéce humaine et au dèveloppement de son cerveau.